Territoires Sensibles #8 : Des Souris et des Ohms

Un groupe de jeunes âgés de 16 à 27 ans s’est immergé dans la Mythologie Grecque pour produire un spectacle, en étant accompagnés par le metteur en scène Carol Cadilhac.

Cette nouvelle édition a exploré les théories du complot pour en démonter les mécanismes et pour les détourner ensuite dans un processus créatif. Au-delà d’une sensibilisation à cette problématique, il a surtout s’agit de décrypter une réalité, d’exercer un esprit critique et de créer éventuellement un outil pédagogique qui pourra servir ailleurs. Face à l’hyper médiatisation de notre société il a s’agit de comprendre la fabrication des images et comment les « sources » orientent les faits pour les transformer en « faits alternatifs ».
Pour nous accompagner dans ce projet, nous avons sollicité deux artistes : la vidéaste Pauline Goasmat et la performeuse Elisa le Merrer. Leur proposition fut de construire un parcours scénographique qui déstabilise, conditionne, manipule et piège le spectateur. Il s’appuie sur une théorie qui postule que l’on peut donner des ordres à des souris grâce à des ondes électromagnétiques.

15 personnes âgées de 16 à 35 ans se sont impliqués dans ce projet, de l’écriture du scénario à la fabrication du spectacle. C’est ainsi que Des Souris et des Ohms fut crée.

Les restitutions ont eu lieu les 13&19 avril dans les salles Australe et Archipel du Triangle et dans la salle de spectacle au Grand Cordel MJC, de 18h à 22h avec un départ dans le parcours par groupe de 5 personnes toutes les 5 minutes et ont accueilli 200 spectateurs.

PARTENAIRES SOCIAUX

  • SAS de Rennes-Beaulieu
  • Ecole des Beaux-Arts de Rennes
  • Mission Locale Champs Manceaux
  • Mission Locale Centre
  • Mission Locale Villejean
  • CMP Saint Jacques de la Lande
  • Le Grand Cordel MJC
  • Centre de la Thébaudais
  • Le SIMPPS
  • L’Envol, CHGR

PARTENAIRES CULTURELS ET TECHNIQUES

  • Centre culturel Le Triangle
  • Le Grand Cordel MJC
  • L’Antipode MJC

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *