Fait main

Fait Main est un parcours d’ateliers de sensibilisation aux Arts Appliqués en réponse à une commande, qui abordent l’insertion professionnelle sous un angle social et culturel innovant

Nous te proposons de t’engager dans la réalisation objet manufacturé qui réponde à un besoin exprimé dans un cahier des charges par un commanditaire extérieur.

En utilisant l’approche technique et concrète des Arts Appliqués ou de l’artisanat nous abordons différentes disciplines en lien avec une thématique concrète (par exemple la lumière, l’alimentation…) Grâce à une série d’ateliers agencés dans la durée, sous la forme d’un parcours, tu seras au cœur de l’action avec un objectif clair à atteindre. Ce qui te permettra d’appréhender en douceur de nouvelles perspectives : d’abord professionnelles et sociales, ensuite culturelles.

FAIT MAIN s’adresse en priorité à des publics en insertion professionnelle ou en formation. A l’issue du projet, une attestation de compétences (acquises ou en cours d’acquisition) sera remise aux participants.

FAIT MAIN #4 – Réalisation de 5 luminaires extérieurs

Mai et juin 2017

En partenariat avec Au bout du plongeoir

Après la lumière naturelle l’an dernier qui nous a permis de révéler différemment un bâtiment patrimonial de Rennes Métropole, l’axe de travail de cette année a été d’utiliser la lumière artificielle pour mettre en valeur le paysage qui entoure le Manoir de Tizé et guider le public dans la nuit.

L’association Au bout du plongeoir nous a ainsi passé commande pour la réalisation de 5 lampes électriques qui  ont dessiné un parcours signalétique lumineux pour guider le public vers le parking du site. Les participants ont été encadrés par le designer Sylvain Descazot et des professionnels de différents corps de métiers (paysagiste, artisan verrier, menuisier…).

Sylvain Descazot a proposé la réalisation de 5 bon()bonnes, des lampes qui dépendent des flux et des sédiments de leur environnement pour composer les teintes et la matière de la lumière, questionnant ainsi la temporalité de l’objet et son interaction avec le paysage.

Avant la livraison de la commande, les jeunes ont obligatoirement participé aux étapes suivantes :

  1. Lire le paysage
  2. Créer avec la lumière artificielle
  3. Documentation

Les lampes qu’ils ont réalisé par leur travail sont valorisées par une installation pérenne sur le domaine de Tizé, un lieu régulièrement ouvert au public et aux artistes. N’hésitez pas à aller les découvrir !

INTERVENANTS

  • Sylvain Descazot, designer
  • Rosanne Peuron, paysagiste
  • Vincent Poinsignon, géomètre/topographe à l’agence Quarta
  • Simon Müller, Arcam Glass
  • Yohan Verron, fabmanager à My Human Kit
  • Sébastien Ribreau, concepteur/menuisier à Pelleteurs de nuages
  • David Moizan, concepteur lumière au service éclairage publique de la Ville de Rennes

PARTENAIRES SOCIAUX

  • Mission locale du bassin Rennais / Dispositif Garanties Jeunes
  • Foyer du Blosne, CJM – ARASS
  • Fil Rouge, APASE
  • Foyer Nevez Ty, ESSOR 35

PARTENAIRES CULTURELS ET TECHNIQUES

Etapes du projet

Déroulé des 17 ateliers de mai à juin 2017 organisé sur le temps scolaire, soit 70h.

Lire le paysage au Domaine de Tizé / 6 heures

  • Nettoyage du site. Découverte du métier de paysagiste et de la valorisation des espaces naturels
  • Relevé topographique des lampes et du site. Modélisation. Découverte du métier de géomètre-topographe

Créer avec la lumière artificielle / 49 heures

  • Eclairer la ville : Rencontre avec David Moizan du service éclairage publique de la Ville de Rennes. Explication du Schéma Directeur d’Aménagement Lumière et visite du site de la Maison Verte.
  • Soufflage et dépolissage des globes de verre à Arcam Glass
  • Terrassement et fabrication des embases en béton teinté
  • Fabrication des embases en bois de chataignier
  • Montage des circuits électriques et des boitier en plexiglas au Fablab My Human Kit
  • Assemblage et implantation des lampes

Documentation, sérigraphie végétale / 12 heures

  • Impression de dépliants et d’un cartel en sérigraphie végétale pour expliquer la démarche et le projet.
  • Pose d’un objet-manifeste sur la bioluminescence, le point de depart de ce travail

Inauguration du parcours lumineux

11

jeunes inscrits de 16 à 25 ans

FAIT MAIN #3 – conception et réalisation de vitraux
Mai à juin 2016

En partenariat avec Au bout du plongeoir

L’association Au Bout du Plongeoir qui occupe le manoir de Tizé à Thorigné Fouillard nous a proposé d’inscrire Fait Main #3 dans le cadre du Site Expérimental d’Architecture (SEA) dont l’objectif est la transformation du domaine de Tizé. Ils nous ont ainsi passé commande pour la réalisation de 3 m2 de vitraux qui prennent place dans 5 ouvertures de la façade Nord du bâtiment afin d’éclairer le foyer qui est le lieu de vie de l’association.

Les participants ont été encadrés par les professionnels de différents corps de métiers (opticien, plasticien, artisan, vitrailliste…).

La technique du vitrail nécessite une grande rigueur. La concentration, la minutie et la patience sont requises pour maitriser cette matière délicate et fragile.

Avant la livraison de la commande, les jeunes ont participé aux étapes suivantes :

  1. Découvrir l’optique
  2. Créer avec la lumière naturelle
  3. La restauration du patrimoine

AU BOUT DU PLONGEOIR
est une association impulsée par onze membres fondateurs qui initient et accompagnent cette aventure qui se propose d’être un véritable espace d’expérimentations et de recherches dans les domaines de l’art notamment, mais aussi des sciences humaines, de l’architecture, en passant par d’autres horizons. Diversement qualifiée de fabrique d’arts, de lieu d’incubation, de laboratoires d’idées, Au bout du plongeoir est un espace où des artistes et d’autres chercheurs se côtoient pour y mener individuellement ou collectivement leurs « explorations ». Pour mener à bien son projet, Au bout du plongeoir s’est implanté au Domaine de Tizé, un équipement reconnu d’intérêt communautaire par Rennes-Métropole.

Les vitraux qu’ils ont réalisés par leur travail sont valorisés par une installation pérenne sur le domaine de Tizé, un lieu régulièrement ouvert au public et aux artistes. Les participants ont reçu à l’issue des ateliers une attestation de compétences.

Dans cette nouvelle édition, nous avons décidé de mélanger les approches technique et esthétique (précédemment intitulée se former/se transformer) pour que le projet devienne le lieu d’une collaboration inédite entre les intervenants.

Ainsi le motif des vitraux, généralement réalisé par le vitrailliste Alexis Ferron, a été confié à la plasticienne Marine Bouilloud qui n’a jamais travaillé sur ce support mais dont le travail est spécialisé dans « la vibration » de la couleur, un domaine auquel n’a pas été formé l’artisan.

ALEXIS FERRON

exerce depuis 16 ans. Il débute dans un atelier où il est formé à la fabrication des vitraux, à la technique du fusing et du thermoformage, ainsi qu’au dépolissage à l’acide et au sable. Il obtient ensuite son diplôme d’Art et Technique du Verre, spécialité Vitrail. Il

poursuit dans différents ateliers de la région Bretagne, spécialisés dans la restauration de vitraux pour le patrimoine et les monuments historiques, puis dans un atelier en Languedoc-Roussillon pour des créations de vitraux pour des particuliers. En 2003, il créé son propre atelier à Rennes.

alexisferron.canalblog.com

MARINE BOUILLOUD

Diplômée de l’Ecole des Beaux Arts de Rennes, Marine Bouilloud poursuit un travail dans lequel elle explore la couleur, la géométrie, le motif, le rythme et la lumière. Elle expose actuellement au 3 CHA à Chateaugiron et sera en résidence a l’Aparté a Iffendic en 2016.

www.marinebouilloud.fr

SÉBASTIEN RIBREAU / PELLETEURS DE NUAGES

Lieu de production dédié à tous les projets créatifs, expérimentaux et de recherche, l’atelier s’adresse aux artistes ayant des pratiques en art contemporain, Scénographie, architecture, arts vivants… Il offre des Locaux, des services et du matériel. Il est situé sur le Domaine de Tizé .

PELLETEURS DE NUAGES

Etapes du projet

18 ateliers de Mai à Juin 2016 organisé sur le temps scolaire, soit plus de 80 heures effectives.

Découvrir l’optique / 3 ateliers

  • Rencontre et découverte avec Johann Trolés, chimiste, autour de « l ‘origine de la lumière et rapport au verre »  et  Sophie Lumineau, biologiste éthologue,  autour de «la lumière et  nos rythmes de vies ».
  • Découverte de l’anatomie de oculaire, de la santé visuelle et du métier d’opticien-lunettier à l’Institut Supérieur d’Optique

Créer avec la lumière naturelle / 13 ateliers

  • Découverte et initiation aux techniques de soufflage de verre à l’Atelier du Verre de St Méloir des Ondes (35) avec Martine Durand Gasselin.

  • Découverte de l’art optique,  des notions de couleurs et de formes, de vibration optique et de recherche esthétique avec Marine Bouilloud  et mise en application pour concevoir les motifs des vitraux

  • Création du vitrail avec Alexis Ferron (maquette et dessin sur carton, traçage et calibrage, coupe du verre et peinture, sertissage…).

Restauration du patrimoine / 3 ateliers

  • Découverte du métier de menuisier, création de 5 châssis en bois de Chêne (lecture de plans techniques, utilisation de machines électroportatives et d’outils manuels, découpe) et pose pérenne des vitraux avec Sébastien Ribreau, Pelleteurs de nuages.

PARTENAIRES SOCIAUX

  • Mission locale du bassin Rennais / Dispositif Garanties Jeunes
  • Le SAS (Service d’accompagnement et de soutien de Beaulieu)
  • Cassaja (Centre d’accueil et de soins spécialisés pour adolescents et jeunes adultes

PARTENAIRES CULTURELS ET TECHNIQUES

  • Hôtel Pasteur
  • Au bout du plongeoir

10

PARTICIPANTS DE 17 À 26 ANS
7 JEUNES ONT SUIVI L'ENSEMBLE DU PROJET ET ONT REÇU UNE ATTESTATION DE COMPÉTENCES

FAIT MAIN #2 – Conception et réalisation d’assiettes

Janvier à juin 2015

En partenariat avec Le Jardin Moderne

Le thème de cette seconde édition a abordé la question de l’alimentation chez les jeunes et s’est articulé autour des notions de contenu et de contenant .

Se former, une approche technique

Les participants ont suivi les différentes étapes liées au circuit de l’alimentation. De la production et la transformation des aliments à leur consommation, le parcours a proposé des rencontres avec des professionnels de l’agriculture, de la cuisine et des  »métiers de bouche ». Lors de ces ateliers, les jeunes ont pu observer et mettre en pratique différentes techniques liés à l’activité.

Encadrés par le designer rennais Joris Favennec, ils ont réalisé au terme de l’action toutes les étapes de fabrication d’un contenant, soit une assiette en céramique.

40 exemplaires ont été livrés au restaurant du Jardin Moderne les mettant à la disposition de sa clientèle pour valoriser le travail accompli.

Se transformer une approche artistique

En parallèle de l’approche technique, une ou plusieurs rencontres avec des artistes ont permis de poursuivre la réflexion sur nos modes d’alimentations. Il s’agit d’amener le groupe de jeunes vers de nouvelles pratiques en participant à une approche artistique autour de ces questions et en privilégiant le sens esthétique, la sensibilité de chacun.

Avec Laurent Duthion, plasticien, les participants ont réalisé un buffet monochrome mêlant différentes formes, ingrédients, arômes, goûts unifiés de façon naturelle et artificielle par une seule et même couleur: le rouge.

L’oeuvre a été consommée par le public lors de la soirée de clôture du spectacle « Act to Forget » de Tom Stuyf au Théâtre de Poche de Hédé.

INTERVENANTS

PARTENAIRES SOCIAUX

  • Mission locale du bassin Rennais / Dispositif Garanties Jeunes
  • Le SAS (Service d’accompagnement et de soutien de Beaulieu)
  • Cassaja (Centre d’accueil et de soins spécialisés pour adolescents et jeunes adultes

PARTENAIRES CULTURELS ET TECHNIQUES

  • Hôtel Pasteur
  • Au bout du plongeoir

Etapes du projet

Déroulé des 19 Ateliers de Janvier à Juin 2015 organisé sur le temps scolaire, soit 70h30.

Se former / 17 ateliers

  • Temps d’observation : la production alimentaire
    Visites de la ferme pédagogique du Moulin du Bois à Chartres de Bretagne, des caves de « Ma fromagerie Fine » à Noyal sur Vilaine, et de l’usine Lactalis à Retiers.

  • Temps de formation : la transformation alimentaire.
    Initiation à la diététique.
    Conception & réalisation d’une recette de cuisine au Centre Culinaire Contemporain de Rennes.

  • Temps de réalisation : Fabrication d’un contenant alimentaire
    Dessin & conception d’une assiette selon un cahier des charges.
    Construction des moules en plâtre et moulage des assiettes en céramique.
    Cuisson et Emaillage des assiettes.
    Livraison au commanditaire.

Se transformer / 2 ateliers

  • Réalisation d’un buffet Monochrome avec L’artiste Laurent Duthion dans le cadre du spectacle « Act to forget » de Tom Struyf au Théâtre de Poche à Hédé. Consommation de l’oeuvre par le public.

  • Le projet s’est conclu le 19 juin 2015 par un repas au restaurant du Jardin Moderne avec les participants et les intervenants du projet.

14

jeunes de 18 à 25 ans dans le cadre de leur formation PPI (prestation préparatoire à l’emploi). 6 Garçons et 8 filles tous suivis par la Mission Locale du Bassin Rennais

FAIT MAIN #1 – Fabrication d’un mobilier pour l’Hôtel Pasteur

Janvier à juin 2014

En partenariat avec L’Université Foraine

FAIT MAIN s’intègre dans l’Université Foraine et a rassemblé différents partenaires.

Il s’est articulé autour de 3 notions fondamentales : Occuper un espace / Le transformer / Le transmettre.

  • Se former une approche technique
    Dans un premier temps, un espace du bâtiment Pasteur a été aménagé en une cantine fonctionnelle. L’architecture intérieure et le mobilier en bois ont été dessinés par l’agence Construire -Patrick Bouchain. L’Université Foraine a passé ensuite une commande à Tout Atout pour la réalisation de ce mobilier.
    Une dizaine de jeunes, encadrés par les professionnels de différents corps de métiers (artisans, architectes, designers…) ont réalisé le mobilier et l’aménagement du lieu. Ce travail est valorisé par une mise à disposition et une utilisation pérenne de la cantine sur le site, ouverte au public.
  • Se transformer, une approche artistique
    Dans un second temps une rencontre avec une artiste (plasticien, chorégraphe…) a poursuit la réflexion sur notre environnement et l’appropriation des lieux. Il s’agit d’amener le groupe de jeunes vers de nouvelles pratiques en participant à une approche artistique autour de ces questions et en privilégiant le sens esthétique, la sensibilité de chacun.
Tout atout, rennes, association, art, culture, jeunes

INTERVENANTS

  • Sophie Ricard, architecte, coordinatrice du projet de l’Université Foraine
  • Guillaume Lenfant, architecte et coordinateur artistique du projet
  • Patrick Picaud, menuisier et formateur au AIPR
  • Mickael Chesnaud, designer et galeriste
  • Olivier Guilbaud, doreur
  • Jan Kopp, artiste plasticien

Etapes du projet

Déroulé des 13 ateliers (72 heures)

Le projet s’est conclu le 16 juin 2014 par un repas au sein du bâtiment Pasteur. Une trentaine d’invités ont découvert les 5 tables en bois conçus et réalisées par les participants au projet.

Se former

  • Découvertes architecturales : visites des bâtiments emblématiques du paysages rennais, de l’école d’architecture de Bretagne, exploration du Bâtiment Pasteur.

  • Dessins techniques : initiation aux dessins techniques, découpe et perspectives.

  • Réalisation de maquettes : dessins sur plans et mesure d’une pièce du bâtiment Pasteur, conversion à l’échelle 1/20 ème et réalisation de la maquette.

  • Rencontres avec des professionnels : architectes, designers, doreurs, menuisiers.

  • Réalisation des tables :  découpe du bois,  assemblage et finitions aux AIPR (Ateliers d’Insertion du Pays Rennais).

Se transformer

  • Participation au projet  »Les éblouis » de Jan Kopp dans le cadre de sa résidence à La Criée centre d’art contemporain.

  • Préparation du repas partagé avec une trentaine de personnes venu découvrir le projet, les tables et échanger avec les participants et les intervenants.

PARTENAIRES SOCIAUX

  • Centre de formation professionnelle PRISME

  • CLPS / Organisme de formation

  • AIPR

  • Mission Locale

PARTENAIRES CULTURELS ET TECHNIQUES

  • L’Université Foraine

  • Centre d’art contemporain La Criée

10

jeunes dont 7 garçons et 3 filles âgés de 18 à 25 ans en formation PPI (prestation preparatoire à l'insertion).