Irina Teodorescu

D’origine Roumaine, Irina arrive en France en 1998 où elle exerce le métier de graphiste et créait son agence de communication avec des collaborateurs. En 2014, elle est remarquée par le Figaro Littéraire avec son premier roman La Malédiction du bandit moustachu. Elle reçut également des distinctions pour ses romans Les Étrangères aux Editions Gaïa en 2015 et pour Celui qui comptait être heureux longtemps, aux Editions Gaïa en 2018, que ce soit de la part de la presse française, allemande et roumaine.

Son dernier roman est Ni poète ni animal, publié aux éditions Flammarion en 2019.

Plus d’infos 

Création littéraire pour l’Hypocrite 12