Articles

Fait Main 9 : inscriptions ouvertes jusqu’au 1er décembre 2021

Fait Main : parcours d’atelier de sensibilisation aux Arts Appliqués en réponse à une commande, pour aborder l’insertion professionnelle sous un angle social et culturel innovant.

Tout Atout propose à un collectif de jeunes de réaliser un objet manufacturé qui répond à un besoin exprimé dans un cahier des charges par un commanditaire extérieur. En utilisant l’approche technique et concrète des Arts Appliqués ou de l’artisanat nous abordons différentes disciplines en lien avec une thématique concrète (par exemple la lumière, l’alimentation…). Grâce à une série d’ateliers agencés dans la durée, sous la forme d’un parcours, le jeune sera au cœur de l’action avec un objectif clair à atteindre. Ce qui lui permettra d’appréhender en douceur de nouvelles perspectives : d’abord professionnelles et sociales, ensuite culturelles.

FAIT MAIN s’adresse en priorité à des publics en insertion professionnelle ou en formation. A l’issue du projet, une attestation de compétences (acquises ou en cours d’acquisition) sera remise aux participants.

Contenu de cette neuvième édition

FAIT MAIN part d’un questionnement ou d’un constat, fait par nos partenaires ou par nous même, et tente d’y apporter une réponse en impliquant un groupe de jeune encadrés par des professionnels de différents secteurs. A chaque fois, l’objet créé est le fruit d’une collaboration inédite.
Cette édition répondra à une problématique rencontrée par l’ESS Cargo, un projet de tiers lieu sur le campus de Rennes 2, qui s’adressera aux étudiants et aux habitants du quartier pour se former, s’alimenter, monter des projets… Ce bâtiment, qui sera construit au premier semestre 2022, sera adossé au bâtiment EREVE. Il s’agira donc de créer des aménagements mobilier et paysager.

Dans la lignée de Fait Main #8, cette édition nécessitera de penser l’espace dans une globalité et de traiter différentes zones.
Le chantier s’articulera autour de la pratique de deux intervenants : Gwénaël Prost, designer et artiste-plieur et Pauline Larcher, vannière. ll permettra un dialogue inédit entre deux matières : le métal et l’osier.
La première étape commencera par une phase de recherche autour du design d’espace qui se traduira ensuite par la construction d’éléments de mobilier et d’aménagement paysager. La seconde étape consistera pour le groupe de jeune à réaliser la proposition choisie.

Programme :

  • Journée de rencontre : atelier autour du mouvement, du corps et de l’espace (in situ avec un intervenant)
  • Conception du design d’espace avec les étudiants en 2ème et quatrième année Design de l’EESAB : workshop avec les intervenants professionnels / Utilisation de différentes techniques : dessin, utilisation de logiciel 3D… / Travail de composition en binôme avec un jeune en structure sociale et un étudiant / Fabrication manuelle d’une maquette / Présentation au jury
  • Calculer le coût de sa création et la vendre : concevoir un budget prévisionnel, respecter une enveloppe budgétaire, adapter son projet face aux contraintes, préparer un argumentaire de vente.
  • Conception et fabrication des assises : fabrication des assises et installation sur les éléments
  • Livraison, installation et valorisation

Avec : 

Rythme

  • 2 à 3 rendez vous par semaine généralement en demie journée ou journée complète.  
  • Certains rendez vous peuvent être proposés les week ends ou en soirée (spectacles, conférences…).

Durée moyenne

  • 4 mois pour réaliser la commande du 1er janvier jusqu’au 15 avril 2022. 

Dates des inscriptions

  • A partir du 15 septembre 2021 jusqu’au 1er décembre.
  • GRATUIT sous réserve d’une adhésion de 2 euros à l’association.

Quels apports ? 

Apports au niveau social : 

  • Créer du lien social : travail en équipe vers un objectif commun
  • Développer la confiance et l’estime de soi 
  • Favoriser l’engagement et la prise d’initiative 
  • Respecter les délais et les exigences

Apport au niveau artistique et culturel :

  • Favoriser l’ouverture culturelle par une approche manuelle et technique.
  • Travailler avec des professionnels du secteur artistique
  • S’initier à la conception d’un projet en respectant le cahier de charges dans une approche esthétique et artistique

Apports au niveau professionnel : 

  • Permettre la rencontre avec les intervenants sur leurs lieux de travail pour mieux appréhender leurs réalités professionnelles.
  • La valorisation des compétences professionnelles validée par une attestation
  • Découverte d’un autre environnement social, professionnel, et de nouvelles possibilités d’emplois pour renforcer l’insertion
  • Découverte des différents métiers de l’artisanat d’art en rapport avec le projet
  • Visite d’entreprise, potentiel lieu de stage 
  • S’initier, développer ou acquérir des compétences techniques en lien avec les secteurs de métiers sollicités dans le projet

Modalités d’inscription

Pré-requis 

• A des jeunes adultes (16 à 30 ans) dans une démarche d’insertion professionnelle ou de formation qui souhaitent acquérir des compétences techniques et manuelles dans une dimension esthétique et artistique.

• A des étudiants ou des apprentis ayant un projet professionnel identifié.

Pour le jeune > 

  • Faire l’objet d’une fiche de prescription mentionnant un parcours d’insertion professionnelle de la part de son référent.
  • Faire preuve de sa motivation à l’écrit ou à l’oral afin d’expliquer en quoi ce projet peut faire sens avec son parcours
  • S’engager sur l’ensemble du projet et respecter la charte d’engagement.
  • Participer à un entretien individuel avec la médiatrice de l’association (accompagné ou non par un référent) afin d’échanger autour des enjeux du projet, de l’organisation, du contenu.

Pour le référent > 

  • Remplir et transmettre la fiche de prescription ainsi que l’évaluation d’entrée. Participer à l’évaluation et bilan de sortie.

Fait Main #7 – Un comptoir pour le 4Bis

Cette nouvelle édition s’appuie sur une problématique rencontrée par le « 4Bis – information jeunesse » qui occupe le bâtiment du même nom place Charles de Gaulle. Les jeunes s’adressent aux professionnels de cette structure pour trouver une information précise ou un conseil mais ne restent pas dans le bâtiment. Pour remédier à cette situation, le nouveau projet associatif prévoit donc de leur laisser plus de place dans un espace à imaginer qui nécessiterait de repenser l’usage du rez-de-chaussée et du hall d’entrée pour en faire un Café Culturel Citoyen (CCC). Fait Main #7 a eu pour ambition de travailler sur la conception de cet espace avec un groupe de jeunes et de les accompagner pour formaliser des propositions qui seront remise au « 4Bis – information jeunesse ». Les ateliers se sont déroulés sur le temps scolaire des participants et non sur leur temps de loisirs pour ancrer la démarche dans leur parcours de formation.

Les participants ont reçu à l’issue des ateliers une attestation de compétences qu’il pourront faire valoir dans leur parcours d’insertion.

“J’ai pu voir que j’étais capable de travailler en équipe, de pouvoir proposer des idées, de montrer ma créativité et l’avantage d’être minutieux ainsi que patient.

Marc-Antoine

Cette année, nous avons renforcé cette démarche en associant pour la première fois l’ensemble d’une promotion de l’EESAB, ainsi qu’une partie de ses enseignants, dans la conception du projet et dans sa réalisation. De nombreuses inconnues demeuraient quant à la mise en œuvre de ce nouvel espace. Il a donc été décidé de resserrer Fait Main autour d’un élément central du futur CCC avec la conception et la réalisation d’un bar et d’un fonds de bar en bois.

Un processus collaboratif de concertation mené par l’agence ZamZam auprès des usagers et des salariés du lieu a abouti à l’écriture d’un cahier des charges précis qui a été le point de départ de Fait Main #7.

L’idée de ce chantier est qu’un espace défini par des jeunes, soit imaginé et réalisé par d’autres jeunes. Pour concrétiser cette dynamique, nous avons organisé pour la première fois avec l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne (EESAB) un workshop qui a rassemblé 6 étudiants en deuxième année option design et 7 jeunes de Tout Atout orientés par des structures sociales. L’objectif de ces ateliers fut d’aboutir à des maquettes, croquis, réalisation 3D… du futur mobilier et éventuellement de proposer des pistes d’aménagement du futur espace global. Un accrochage des propositions a été organisé pour le 4bis à l’issue . Elles ont été exposées au public dans la double peau du bâtiment. 

Ce temps de travail a été nourri par les deux intervenants choisi pour encadrer Fait Main #7 : Jean Philippe Lanoé, artisan ébéniste, et Fréderic Laroche, designer. La seconde étape consistait pour le groupe de jeunes de réaliser la proposition choisie. Le nombre de participants a été ramené à  11 jeunes (7 jeunes de Tout Atout et 4 jeunes de l’ EESAB ). Ils ont dû fabriquer avec les encadrants les éléments du mobilier définitif selon différentes étapes.

Plusieurs techniques ont été mises en œuvre pour réaliser ce projet. Elles ont nécessité des participants de la concentration, de la minutie et de la patience. Avant la livraison de la commande, les jeunes ont obligatoirement participé aux étapes suivantes : Découverte de la forêt et des différentes essences de bois / Workshop au 4Bis et accrochage / Découverte des métiers du bois / Conception et réalisation du mobilier / Livraison et valorisation

Le mobilier réalisé par les participants est valorisé par une installation pérenne sur le site du 4BIS et par une ouverture publique qui aura lieu le samedi 30 janvier 2021. En amont, un film détaillant les étapes de travail a été réalisé. En attendant, vous pouvez découvrir la vidéo ci dessous, réalisée par Stéphane Pougnand pour le Campus des solidarités 2020.

Intervenants :

Rencontre avec le secteur professionnel :

“J’ai pu mettre en application diverses compétences que j’ai développé à l’école. Quant à mes aptitudes, j’aurai besoin de réaliser d’autres stages pour m’en rendre compte. J’ai aimé le coté concret du projet. J’en garderai un bon souvenir.

Lucas

Saison des Expérimentations et Innovations Solidaires, les solidarités de demain

A l’origine, le SEIS – Salon des Expérimentations et Innovations Solidaires – est un événement tout publics, entièrement dédié à la question des solidarités et des nouvelles formes qu’elles prennent, qu’elles essaiment…Pour cette année, l’équipe a décidé de faire peau neuve et de faire vivre rencontres et initiatives solidaires pendant une saison de 6 mois.

A travers trois thématiques – Inclusion et accès aux droits, Citoyenneté et Pouvoir d’agir, Territoires, Lien social et Transmission – la SEIS donne la parole à une pluralité d’acteurs réunissant un panel innovant d’initiatives du champ de l’économie sociale et solidaire.

C’est pourquoi, ils ont choisi de mettre en lumière le projet de Tout Atout et plus particulièrement le projet Fait Main.

Plus d’infos sur la Saison des Expérimentations et Innovations Solidaires

Items portfolio