Articles

Meilleur journal papier pour l’Hypocrite – Concours Kaleido’scoop

L’Hypocrite remporte son premier prix : Meilleur journal papier dans la catégorie Journal de ville, de quartier. L’équipe de rédaction et de Tout Atout sont heureuses d’être récompensées par le concours national Kaleido’scoop porté par l’association Jets d’Encre. Nous avons reçu une dotation ainsi que l’opportunité de visiter et de rencontrer l’équipe de rédaction du mythique quotidien : Le Monde. 

L’Hypocrite 18 – Le Bonheur n’a pas de prix

Le bonheur ne se compte pas en pièce de monnaie !
L’argent fait il le bonheur ? C’est la question que nous nous sommes posée tout au long de ce numéro à travers plusieurs activités
durant trois mois. L’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue. Chez les rédacteurs de l’Hypocrite, on pense qu’une fois les besoins primaires assouvis (se loger, se nourrir…) grâce à l’argent, on peut commencer à apprécier les petits bonheurs du quotidien : un beau paysage (inutile d’aller à l’autre bout de la planète pour admirer un paysage), un sourire, un rayon de soleil, les fous rire… L’argent n’est pas le seul facteur au bonheur puisque l’on peut contempler un magnifique paysage gratuitement. On peut passer du bon temps en famille, regarder d’anciennes photos, partager de bons souvenirs entre amis, savoir déconner. Nous pensons que l’amour, la joie, la bonne humeur sont les clés du bonheur.
La valeur de l’argent ne vaut pas sur les valeurs d’une personne : la gentillesse, l’empathie, la sincérité…
Cependant, l’argent reste indispensable car il nous donne accès à des moments de plaisirs, de confort et de bien-être. Nous sommes contraints d’en avoir un peu pour vivre et non survivre. A partir de là, l’argent peut amener le confort, qui n’est pas nécessaire. L’argent reste une illusion car il est éphémère et ne dure qu’un instant. Le Bonheur lui aussi, ne dure qu’un instant et est éphémère. Mais ce n’est pas une illusion car chacun peut y avoir accès. A lui de le trouver au fond de lui même.
Bonne lecture et Hakuna Matata !
Hélène & Matthieu

Au sommaire de votre futur numéro :
– Data données sur l’Argent et le Bonheur (sondage, indices de bonheur, salaires…)
– Pépites de Riches, citations
– L’économie c’est quoi ? Rencontre avec Romain Demissy, chercheur en économie
– Galléco, monnaie locale : rencontre avec Fred Maymil
– C’est quoi le Bonheur pour vous ? : retour sur nos définitions du Bonheur
– Débat philosophique : l’argent fait il le Bonheur ?
– L’Histoire de la Monnaie : visite au Musée de Bretagne
– Rencontre avec Edwin et son concept de voyage sans argent
– Critique du spectacle LYES de la Cie Ontroerend Goed
– Portraits : Atelier Mc Clane et Hervé Salesse alias Elvi
– Création littéraire : textes Slam (et rendez vous sur RCF le 21 juin pour les entendre déclamés)

BONUS :  votre tuto Yoga du Rire pour voir la vie du bon coté, un poster central à afficher réalisé par les rédacteurs de l’Hypocrite avec Hugo et Julia de l’atelier Mc Clane, votre Horoscope « Don’t worry, be happy »…
 A découvrir dès le mercredi19 juin dans les points de diffusion ci dessous.
Où trouver l’Hypocrite ?
Tout Atout finaliste du concours La France s’Engage

A quelques jours de la prochaine édition de Fait Main qui se déroulera à l’Hôtel Pasteur, Tout Atout ira défendre cette action devant le jury du concours national La France s’Engage, qui l’a sélectionné parmi 450 candidature et l’a placé en phase finale d’où ne sortiront que 10 lauréats. Les critères pour nous départager sont l’innovation sociale, l’impact social et l’efficacité démontrée du projet. En cas de victoire la Fondation nous accompagnera pour passer un cap dans notre développement pendant 3 ans. Vous pouvez nous soutenir en votant pour nous entre le 2 et le 14 mai sur la page facebook de la fondation (10% de la note) en cliquant sur le lien ci-dessous et en le partageant dans vos réseaux. 

On compte sur vous et on vous remercie d’avance !

FAIT MAIN #5 – Conception et fabrication des 9 lanternes de la future place Saint Germain, Rennes

De mai à juillet 2018, en partenariat avec le Musée des Beaux Arts, le Théâtre National de Bretagne & le Vrac

Cette cinquième édition fut pour Tout Atout l’ultime étape autour de la thématique «Lumière», commencée en 2016 avec la réalisation de vitraux pour révéler une partie du Manoir de Tizé, puis l’année suivante en concevant un parcours signalétique lumineux pour guider le public la nuit dans ce site naturel. Dans toutes les cultures humaines, l’idée de progrès est symboliquement liée à la notion de lumière. 

A partir du second semestre 2018, la place Saint Germain à Rennes fait l’objet d’une revalorisation patrimoniale. Cette opération intègre une mise en lumière du site en suivant les principes SDAL (Schéma Directeur d’Aménagement Lumière, qui vise a réduire les émissions lumineuse de la Ville de 20%) afin de lui donner une nouvelle identité nocturne. Rennes Métropole nous a proposé d’intégrer ce chantier pour travailler sur l’aménagement d’une partie du site, notamment l’éclairage des futurs accès à la station de métro de la ligne B.

Pour apporter une touche d’intimité au centre de la place Saint Germain qui sera désormais végétalisée, Rennes Métropole nous a passé commande de douze lanternes en vitrail qui seront suspendues à 6 mètres de hauteur sur des filins. Cette création originale fait écho aux vitraux de l’Eglise Saint Germain qui sont nouvellement mis en valeur. Les participants ont été encadrés par 4 intervenants : Marine Bouilloud, plasticienne, a travaillé sur la colorimétrie de la place, la conception du motif et le dégradé des couleurs sur les différentes lampes, Alexis Ferron, artisan-vitailliste, a encadré la fabrication des différentes pièces de vitrail en fusion et en thermoformage, – Boris Roudenko, métallier, a fabriqué les mécanismes d’assemblage des différentes pièces et Stéphane Pougnand, vidéaste, a crée une scénographie pour mettre en valeur les luminaires dans leur futur milieu naturel.

INTERVENANTS : Marine Bouilloud, artiste plasticienne, Alexis Ferron, vitrailliste, Boris Roudenko, métallier, Stéphane Pougnand, vidéaste/scénographe, David Moizan, référent SDAL

Avant la livraison de la commande, les jeunes ont participé obligatoirement aux étapes suivantes : S’inspirer du Patrimoine / Création et assemblage des vitraux / Scénographie & éclairage vidéo

Les lampes qu’ils ont réalisées, seront installées sur la place Saint Germain … à partir du printemps 2019. C’est pourquoi, les futures lampes ont été dévoilées aux rennais en juillet 2018 dans une scénographie livrant une interprétation sensible de la future place Saint Germain en video-mapping. Elle a été réalisée par le groupe avec l’aide de Stéphane Pougnand au Théâtre National de Bretagne.

PARTENAIRES SOCIAUX / ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Mission locale du bassin Rennais, LISAA, Centre Médical et Pédagogique de Beaulieu, Association 952

PARTENAIRES CULTURELS ET TECHNIQUES : Musée des Beaux Arts, Le Vrac, LISAA, Théâtre National de Bretagne

Items portfolio