Articles

L’Hypocrite 24 : Otakus au taquet

En quelques années, et sans qu’on s’en aperçoive, ils ont envahi nos vies et pas seulement nos bibliothèques et librairies. De ce fait, notre président a permis aux jeunes d’acheter des mangas en masse, grâce au Pass culture. Mais ce n’est pas le seul élément qui leur a permis d’être aussi présents dans le monde aujourd’hui. Déjà, les produits dérivés se vendent comme des petits pains, partout : tasses, oreillers, posters, vêtements… Tout ce que vous voulez, c’est possible de le trouver. D’autre part, il y a les fans absorbés par l’évolution de leurs persos préférés, qui en veulent toujours plus : ce qui signifie passer les mangas en anime, créer des cosplays, des séries parallèles afin que le wagon redémarre encore et encore. Mais le mangas, ce n’est pas que ça. C’est du travail en amont, du graphisme, une réflexion digne des estampes japonaises du XIXème siècle. C’est pourquoi, l’équipe du journal l’Hypocrite s’est penchée sur ce phénomène pour tenter de percer leur secret. 

Au programme, rencontre avec la doubleuse-voix de Goku, analyse de la question du féminisme à travers les décennies ou encore reportage dans un salon-manga Vannetais…. Entrez dans ce monde merveilleux. On vous suit, n’ayez crainte.

Louise Hiebel

Affiche de l’Hypocrite n°24 : icônes de la culture manga, sous la direction artistique de Vincent Amiot

Le sommaire

  • Chiffres clés : les Mangas en quelques chiffres
  • Dots, ou la J-POP qui faisait du bruit
  • « Le Manga, comme tout oeuvre de fiction, est pour moi, marqué par son temps » (entretien avec le journaliste Matthieu Pinon)
  • Les estampes, c’est tout un univers !
  • Le manga, contributeur au sexisme ?
  • Camille Moulin Dupré et son manga estampillé traditionnel
  • Mangaka, un métier qui n’arrive pas qu’aux autres (entretien avec Nicolas David, mangaka)
  • Dans les coulisses de l’édition (entretien avec Charlotte Raimon, éditrice)
  • Plongée dans les allées d’une convention
  • Japanim, le japon près de chez vous
  • Attrapez les tous (entretien avec Jean marc Anthony Kabeya)
  • Brigitte Lecordier, voix iconique intergénérationnelle.
  • Billet d’humeur : Sakura si inutile que ça ?
  • Et un poster central exclusivement dessiné, qui représente les personnages préférés de l’équipe !

Distribué le mercredi 15 décembre 2021 dans les points de diffusion ci dessous.

Où trouvez l’Hypocrite ?