Articles

L’Hypocrite 25 : Dans tes rêves

A chaque page, échappez-vous vers d’autres mondes

Nous rêvons tous ! Inutile de le nier, même si certains ne s’en souviennent pas. Chaque nuit, notre cerveau nous concocte des histoires à dormir debout, inspirées de ce que nous vivons chaque jour. Cela fait partie de notre ADN et de notre humanité : nous rêvons.

Nourrir son imaginaire est quelque chose d’important pour le développement de chacun, aussi bien dans l’enfance que plus tard, et rêver est important ! Dans notre société, où il faut être le plus productif possible, rêver, jouer ou imaginer sont des actions que nous sommes censés laisser tomber dans le monde adulte, car il faut être sérieux.

Alors pourquoi aimons-nous autant les histoires ? Nous aimons penser au futur qui nous est montré dans Interstellar, ou bien aux paysages et aux histoires de Dune ou de Star Wars. La magie de Harry Potter attire car elle permet de faire ce qu’il nous plaît et nous aimerions tous recevoir une lettre de Poudlard un jour ! Se retrouver dans un monde parallèle au nôtre, avec d’autres qui nous comprennent. Le monde des superhéros des comics nous attire. Qui ne voudrait pas voler ou sauver des innocents grâce à une super force ? Nous aimons repousser nos limites en lisant ou regardant des œuvres d’horreur surnaturelle comme Hellraiser, pour ressentir des sentiments qui ne sont pas souvent sollicités dans la vie de tous les jours. S’évader dans son monde intérieur est nécessaire pour avancer, et surtout pour tenir.

Plusieurs créateur.ices font du rêve leur métier. Des écrivain.es, dessinateur.ices ou réalisateur.ices nous font rêver, en nous partageant leur univers, tandis que des scientifiques, psychologues et doctorant.es travaillent sur ce besoin inné de chaque culture de notre monde. Avec ce numéro, nous allons à la rencontre de ces cultures de l’imaginaire, riche de siècles d’histoire humaine et de volonté d’échappatoire.

L’édito par Eden Le Reux

Affiche de l’Hypocrite n°25 réalisé par Renan Vigneron en collaboration avec Elisa Poulain

Le sommaire

  • Chiffres clés : les Cultures de l’imaginaire en quelques chiffres
  • Quand l’imaginaire suscite le débat
  • Fief, donjons & synthés
  • La construction de son identité par l’imaginaire
  • Le saviez vous ? La SFFF
  • Pour Xavier Dollo, la Science Fiction rime avec passion
  • Zelda au pays des livres magiques
  • De la Science fiction à la réalité
  • « T’aimes bien les omelettes ? » – Chronique ciné : Last Action Hero
  • Avec le Steampunk, plongez dans le rétrofuturisme !
  • Arthur, si exploité, a-t-il encore des secrets pour vous ?
  • L’Ouest Hurlant, l’imaginaire rennais !
  • Kaamelott, pas systématiquement débile mais toujours inattendu
  • « Le jeu de rôle grandeur nature est avant tout un loisir social »
  • Renan Vigneron, fabricant d’images étranges
  • Estelle Faye, auteure référence de l’imaginaire
  • Nouvelles SFFF : La dernière promenade et L’ombre d’un soldat
  • Billet d’humeur : Un si bon rêve
  • Et un poster central réalisé avec l’artiste Renan Vigneron et les jeunes de l’Hypocrite pour un résultant super creepy !

Distribué le mercredi 25 mars 2022 dans les points de diffusion ci dessous.

L’Hypocrite 24 : Otakus au taquet

En quelques années, et sans qu’on s’en aperçoive, ils ont envahi nos vies et pas seulement nos bibliothèques et librairies. De ce fait, notre président a permis aux jeunes d’acheter des mangas en masse, grâce au Pass culture. Mais ce n’est pas le seul élément qui leur a permis d’être aussi présents dans le monde aujourd’hui. Déjà, les produits dérivés se vendent comme des petits pains, partout : tasses, oreillers, posters, vêtements… Tout ce que vous voulez, c’est possible de le trouver. D’autre part, il y a les fans absorbés par l’évolution de leurs persos préférés, qui en veulent toujours plus : ce qui signifie passer les mangas en anime, créer des cosplays, des séries parallèles afin que le wagon redémarre encore et encore. Mais le mangas, ce n’est pas que ça. C’est du travail en amont, du graphisme, une réflexion digne des estampes japonaises du XIXème siècle. C’est pourquoi, l’équipe du journal l’Hypocrite s’est penchée sur ce phénomène pour tenter de percer leur secret. 

Au programme, rencontre avec la doubleuse-voix de Goku, analyse de la question du féminisme à travers les décennies ou encore reportage dans un salon-manga Vannetais…. Entrez dans ce monde merveilleux. On vous suit, n’ayez crainte.

Louise Hiebel

Affiche de l’Hypocrite n°24 : icônes de la culture manga, sous la direction artistique de Vincent Amiot

Le sommaire

  • Chiffres clés : les Mangas en quelques chiffres
  • Dots, ou la J-POP qui faisait du bruit
  • « Le Manga, comme tout oeuvre de fiction, est pour moi, marqué par son temps » (entretien avec le journaliste Matthieu Pinon)
  • Les estampes, c’est tout un univers !
  • Le manga, contributeur au sexisme ?
  • Camille Moulin Dupré et son manga estampillé traditionnel
  • Mangaka, un métier qui n’arrive pas qu’aux autres (entretien avec Nicolas David, mangaka)
  • Dans les coulisses de l’édition (entretien avec Charlotte Raimon, éditrice)
  • Plongée dans les allées d’une convention
  • Japanim, le japon près de chez vous
  • Attrapez les tous (entretien avec Jean marc Anthony Kabeya)
  • Brigitte Lecordier, voix iconique intergénérationnelle.
  • Billet d’humeur : Sakura si inutile que ça ?
  • Et un poster central exclusivement dessiné, qui représente les personnages préférés de l’équipe !

Distribué le mercredi 15 décembre 2021 dans les points de diffusion ci dessous.

Où trouvez l’Hypocrite ?

L’Hypocrite 23 : C’est du tout cuit

A vos assiettes, lecteurs !

« Écrasé de pomme de terre sur son lit de bœuf effiloché » ou dit plus simplement « Hachis parmentier ». La haute gastronomie Française n’est peut-être pas accessible à tout le monde, mais chacun de nous peut manger ce qui est servi tous les jours dans ses restaurants -sauf les pigeons numérotés et les cuisses de grenouilles.

Dans une France connue pour sa cuisine depuis des décennies, la bonne bouffe de notre pays est multi-facettes. Puisque facteur de lien social, de partage de culture et de camaraderie.

Tout le monde est concerné par le sujet. C’est même une question prioritaire et toujours d’ actualité pour la santé et donc la société. Pas besoin d’aller bien loin pour manger des pâtes, crêpes ou ramens, il suffit de rester chez soi et de s’amuser en cuisinant.

Vegan depuis deux jours ou carnivore depuis toujours, la gastronomie Française est aujourd’hui passée au mixeur par une équipe de journalistes en herbe. Que ce soit pour s’intéresser au monde de la cuisine étoilée avec la cheffe Virginie Giboire, au lien entre musique et alimentation avec SeFaireFood ou encore à la dimension sociale de la cuisine avec La Grenouille à grande bouche, tout passe à la casserole ! La cuisine met en lien les cultures, les valeurs et les sociétés du monde entier. Je vous assure que vous trouverez votre bonheur en lisant -ou dévorant- ce nouveau numéro de l’Hypocrite.

Louise Hiebel

Affiche de l’Hypocrite n°23 : recette graphique réalisée avec la designer culinaire Lorine Hennebelle

Le sommaire

  • Data gastro (chiffres clés) par Guewen Merre
  • Organes-frits man, friteuse anticapitaliste par Benjamin Bucaille
  • Dessin de presse « Rien n’arrêtera les dark kitchen » par Clément Baubier
  • Mangez des courges, n’en devenez pas une par Mélissa Mocquot & Guewen Merre
  • Se faire food, oui, mais pas avec n’importe qui ! par Adrien Victoire, Naëlle Bannier & Carine Peynaud – Retrouvez la vidéo Ramen des neiges, réalisée avec Audrey Basset, ici
  • Les bactéries sont-elles vos amis ? par Clément Baubier
  • Femme en cuisine, c’est « prouver qu’on est aussi forte que les autres. » par Anna Picault
  • « Tu manges quoi toi ? » par Louise Hiebel
  • Ouvrir le porte des cuisines aux réfugiés par Zacharie Heiss
  • Un collectif de co-pains par Eden Le Reux
  • L’esthétique mixée à la cuisine par Alexis Le Cocquen avec une recette inédite
  • Pierrick Jégu, le coeur et les pieds dans les vignobles par Grégory Geoffroy
  • Création littéraire : Le vin, tout un univers !
  • Billet d’humeur : Chroma-amoureuse par Naëlle Bannier
  • Horoscope par Anna Picault & Louise Hiebel
  • Poster réalisé avec Lorine Hennebelle. Recette graphique, cake au thé matcha, fraises et enrobage chocolat blanc

Distribué le jeudi 1er juillet dans les points de diffusion ci dessous.

Où trouvez l’Hypocrite ?

L’équipe de l’Hypocrite n°23

Items portfolio